A voir, à faire

Le Prieuré La Madelène - Séminaires, chambres d'hôtes et gîte en Provence

Idéalement situé au nord du Vaucluse et limitrophe au département de la Drôme, le Prieuré La Madelène offre un large spectre de circuits et visites pour les fous de culture, les amoureux de nature, les amateurs de vieilles pierres ou les sportifs invétérés.

Paysages somptueux, villages pittoresques, monuments historiques, festivals – Choralies et Danses à Vaison-la-Romaine, livres à Sablet, opéra à Gigondas, théâtre à Beaumes-de-Venise – œnotourisme, marchés provençaux, dont les plus renommés sont ceux de Malaucène et Vaison-la-Romaine,… un patrimoine particulièrement riche et adapté à tous les centres d’intérêt.

Malaucène

Niché au pied du Mont Ventoux, le village de Malaucène qui compte parmi les trois accès au mythique sommet, est une étape incontournable pour les randonneurs et autres visiteurs avec l’un des plus anciens marché provençal, ses terrasses ombragées de platanes centenaires, ses restaurants et ses commerces.

Tous les mercredis, vous profiterez du marché de Malaucène. La région est riche en mets divers et variés : tapenade, melon de Cavaillon, tomates au basilic, roquette, caillettes, saucisson, fromage de chèvres… Chacun(e) y trouvera son bonheur.

Mont Ventoux (21 km)

Culminant à 1912 mètres, identifiable à son sommet pelé au faux air de neiges éternelles, le Mont Ventoux se dresse entre Alpes et Méditerranée, surplombant les Baronnies provençales, la vallée du Rhône et le plateau du Vaucluse. Le Géant de Provence, classé « réserve de Biosphère » par l’UNESCO depuis 1990 et site Natura 2000, est un site exceptionnel pour les randonnées et les sports d’hiver avec la station de ski Mont Serein et ses six pistes qui culmine à 1445 mètres.

Vaison-la-Romaine (6,4 km)

A dix minutes de Malaucène, Vaison-la-Romaine est un concentré d’histoire et propose un voyage dans le temps, de l’Antiquité à nos jours. C’est également un lieu dynamique pour les mélomanes et amateurs de sorties culturelles avec les « Choralies », rendez-vous phare du chant choral en France et en Europe et « Vaison Danses », programmation exigeante de danseurs et chorégraphes.

Les Dentelles de Montmirail (10 km)

Identifiables à leur crénelure ciselée, les falaises calcaires des Dentelles, comme on les appelle, se dressent au-dessus des vignobles de Côtes-du-rhône et du village de Malaucène. Ce massif singulier recèle, entre autres sites remarquables, la Source sulfureuse du Grand Montmirail, les Crêtes Saint-Amand, de la Salle et du Cayron, mais aussi la Grotte d’Ambrosi ou le Rocher du Midi qui offre un panorama sur la plaine avoisinante. Réputées mondialement pour leurs parois d’escalade, les Dentelles se découvrent aussi à pied ou à vélo.

Les Gorges du Toulourenc (7,2 km)

Le Toulourenc prend sa source au pied du Château d’Aulan près de Montbrun-les-Bains et serpente sur une trentaine de kilomètres pour se jeter dans l’Ouvèze. Accessibles de Malaucène par le hameau de Veaux, les Gorges offrent une fraîcheur très appréciable en été et des randonnées aquatiques dans un paysage sublime.

Les Gorges de la Nesque

La route qui surplombe ce canyon grandiose et sauvage offre un point de vue à couper le souffle. Habité depuis la Préhistoire, ce site naturel exceptionnel propice à la randonnée abrite également des curiosités culturelles comme le Rocher du Cire, la chapelle romane Saint-Michel de Anesca ou les abris sous roche, dit abris Perret, qui témoignent de la présence de Neandertal dans les Gorges.

Label « accueil vélos »

Etape incontournable d’un circuit prisé des cyclistes, Le Prieuré La Madelène adhère au label « accueil vélos » et collabore avec les magasins de location et vente de vélos de Malaucène pour toute location voire réparation.

Œnotourisme, lavande, olive et truffe

Le piémont des Dentelles de Montmirail et du Mont Ventoux recèle le fleuron de l’appellation Côtes-du-rhône. Gigondas, Vacqueyras, Rasteau, Beaumes-de-Venise, Sablet, Séguret, autant de vignobles et de villages pittoresques à ne pas manquer. A une demi-heure en voiture, Châteauneuf du Pape, autre appellation de renommée mondiale, parfait ce tour d’horizon viticole. La région jouit également d’une AOC pour son huile d’olive et est reconnue pour la qualité de ses truffes noires. En hiver et sur réservation, Le Prieuré La Madelène propose la visite de trufficultures.

Circuit à moto

Le Vaucluse, comme le Mont Ventoux, attire tout autant les fous de route. Motards aguerris, Bruno et Olivier conseilleront les intéressés sur les plus beaux itinéraires de la région.

Sur réservation, Olivier servira également de guide aux groupes de motards désireux de découvrir de nouveaux parcours.

Le mur de la peste

Au début du XVIIIème siècle, la peste décime en trois ans un tiers de la population provençale, faisant 120 000 morts. Un mur est édifié en cent jours à la demande du vice-légat du pape pour protéger les Comtadins. Haut de 2 mètres, long de 27 km, son tracé s’étend de Cabrières à Saint Hubert, suivant la frontière des Comtats Provence et Venaissin. Aujourd’hui, cette construction singulière parsemée de guérites qui culmine à près de 900 mètres d’altitude offre un lieu de promenade avec une perspective sur les paysages vauclusiens.